From senses to expertise

Formations scientifiques & techniques

Master Matières Premières Naturelles Cosmétiques - MPNC

Bac +5

RECHERCHER - ÉVALUER - CARACTÉRISER - INNOVER

Durée
  • 2 ans

  • lieu
    type de contrat
  • Apprentissage ou Professionnalisation
  • Rythme
    • alternance 2 mois / 2 mois
    • 6 mois en entreprise en fin de formation
  • modalité
  • Alternance
  • coût
  • Gratuit pour les étudiants
  • inscription

    Dates d'inscription

    Début : Janvier 2018
    Fin : Complet pour la rentrée 2018

    Niveau d'entrée :

    Bac+3

    Conditions d'admission

    Pour une intégration en M1

    • Licence générale en biologie
    • Licence générale en chimie
    • ou tout autre diplôme ayant validé 180 ECTS et reconnu de niveau équivalent par la Commission d’Equivalence de l’UVSQ

    Pour une intégration en M2

    • M1 en chimie ou biochimie
    • Diplôme d’ingénieur ou de pharmacien avec une expérience professionnelle significative dans la filière choisie ou tout autre diplôme ayant validé 240 ECTS et reconnu de niveau équivalent par la Commission d’Equivalence de l’UVSQ

     

    Modalités d'inscription

    • Dossier 
    • Test d'écrit, QCM: la connaissance du secteur: chimie et biologie
    • Entretien de motivation

    • 2 ans de formation en alternance, en contrat d'apprentissage ou en contrat professionnel
    • Diplôme universitaire évalué par l'AERES et délivré par l'UVSQ

    Programme

    Objectifs

    • Acquérir un haut niveau scientifique avec une double compétence chimie/biologie
    • Conduire un projet de développement de matières premières ou de principes actifs d’origine naturelle (veille scientifique en botanique ou en pharmacognosie, procédés de production, techniques d’extraction et de purification, analyse et contrôle qualité, contrôle innocuité, évaluation de l’efficacité, réglementation)
    • Conduire un projet de développement de produit fini incorporant tout ou partie de matières premières d’origine naturelle (veille technologique, techniques de formulation, contrôle organoleptique et physico-chimique, contrôle de stabilité, industrialisation, réglementation)
    • Assurer un rôle de coordination entre la recherche fondamentale, la recherche et développement et les différents services d’une entreprise (législation, marketing, production)

    Contenu

    • 860 heures d’enseignement sur 2 ans, dont une remise à niveau en 1ère année
    • Biologie et Botanique : biologie cellulaire, biodiversité, pharmacognosie, process industriel des matières premières, biosynthèse, développement durable et impact environnemental, dermatologie, nutrition : 32%
    • Chimie et Procédés d’extraction : ingrédients naturels et principes actifs, extraction des matières premières d’origine naturelle, structure activité-interactions, techniques d’analyses des matières premières : 25%
    • Enseignements professionnels cosmétiques : connaissances du secteur (entreprises et instances professionnelles), connaissances des matières premières cosmétiques et des différents produits cosmétiques (fonctionnalité et forme galénique), législation, anglais, analyse statistique : 39%
    • Projet tuteuré : gestion de projet et réalisation d’une synthèse bibliographique encadrée par un expert industriel : 4%

    Les Plus

    100% de réussite aux examens (session 2016)
    73% de taux d'insertion professionnelle dans les 7 mois (promotion 2015)
    Master double mention chimie et biologie
     

    Partenaires

      Ces entreprises nous ont déjà fait confiance

      BASF • Biocosmethic • Ennagram • Laboratoires NUXE • Léa Nature • L’Oréal • LVMH • Pafums Christian DIOR • Minasolve • Safic Alcan • Sederma • Sisley • Yves Rocher...

       

      isipca-imprimer.jpg
    Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines
    Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

    Contacts

    Christel SERFATY
    Assistante Administrative et Pédagogique
    01 39 23 70 66
    Sylvie TOULGOAT
    Manager pédagogique
    01 39 23 70 57
    Rachel BLAISE
    Chargée de Relations Entreprises
    01 39 23 70 70

    Informations complémentaires

    Les avantages de la formation

    • Plus de 78% du temps en entreprise, avec l'alternance
    • Des partenariats privilégiés avec les entreprises de la cosmétique
    • Un partenariat tripartite entre le département de biologie UVSQ, le département de chimie UVSQ et ISIPCA
    • Des formateurs issus des industries de la parfumerie et de la cosmétique ainsi que des professeurs de l’enseignement supérieur
    • Un projet tuteuré sur la valorisation des ressources du naturel
    Actualités
    Étudiantes lors d\

    Fermeture estivale 2018

    L'école prend des congés d'été et fermera ses portes du 30 juillet au 17 août inclus.
    Toute l'équipe ISIPCA vous souhaite de belles vacances si vous avez la chance d'en avoir !
    Nous avons hâte de vous retrouver lundi 3 septembre pour le premier jour de rentrée ! 

    Pour tous renseignements, vous pouvez consulter notre site web ou nous contacter en dehors de cette période.

    A bientôt !

    Lire la suite
    LIPOCOSM2 obtient FUI 25 pour développer la cosmétique hybride par la chimie verte

    LIPOCOSM2 obtient l'accord de financement FUI 25

    Un projet de recherche appliquée collaboratif et largement soutenu
    Prenez 6 acteurs en pointe dans leur domaine et réunissez-les en consortium, ajoutez le soutien de 3 Régions et le support de 4 pôles de compétitivité, dynamisez-les autour d’un projet de recherche appliquée à fort potentiel de retombées économiques, pour être retenu par le très sélectif FUI.

    C’est la bonne nouvelle qui vient d’arriver pour le projet LIPOCOSM2, porté par Laboratoires Clarins, ISIPCA, CNRS-ICSN, StaniPharm, CTI Biotech et AFSC, réunis en consortium.

    Ce projet de recherche a obtenu l’accord de financement suite au 25ème appel à projets du Fonds Unique Interministériel.

    Basé sur la chimie verte, LIPOCOSM2 a pour ambition d’ouvrir une nouvelle voie dans la cosmétique hybride. Les débouchés et retombées économiques potentielles sont impressionnantes, jugez plutôt :

    4 publications  scientifiques 
    3 brevets 
    13 nouveaux produits
    9 nouveaux services
    67,5 Millions € CA
    13 emplois pendant le projet
    38 emplois à horizon 3 ans
    Le tout pour un projet de recherche établi sur 3 ans, démarré en novembre 2018 avec un budget global de 2,34 Millions €.

    Le FUI est financé aujourd’hui essentiellement grâce à l’État, les collectivités territoriales et les fonds communautaires (FEDER).

    La cosmétique hybride basée sur de nouveaux procédés de chimie verte
    L’objectif est de développer par la voie des procédés verts, différents actifs et extraits innovants issus de sources naturelles variées. L’application finale permettra la création d’une nouvelle gamme de produits cosmétiques hybrides, multifonctionnels. Par exemple : un produit lavant deviendra également un soin innovant, par l’adjonction d’un actif nouveau.

    L’extraction de concrètes ou d’absolus, à l’origine des actifs de soin, nécessite souvent aujourd’hui des dérivés du pétrole pour être obtenus. Grâce à l’utilisation du CO2 supercritique (compressé et chauffé), LIPOCOSM2 évitera cette étape, tout en réduisant l’énergie utilisée. Les déchets générés se limiteront à la matière première naturelle utilisée diminuée de ses actifs extraits.

    Toute l’équipe de l’école ISIPCA se joint à ses partenaires pour se réjouir de ce pas important vers des extraits cosmétiques innovants et plus respectueux de l’environnement.

    Pour aller plus loin, voici les 6 principes de l’Eco-extraction (définis par l’association France Eco-Extraction)

    Principe 1 : favoriser l’innovation par la sélection variétale et l’utilisation de ressources végétales renouvelables. 
    Principe 2 : privilégier les solvants alternatifs et principalement ceux issu des agro-ressources. – 
    Principe 3 : réduire la consommation énergétique par l’assistance des technologies innovantes et favoriser la récupération d’énergie. 
    Principe 4 : favoriser la création de coproduit au lieu de déchets pour intégrer la voie de la bio- ou agro-raffinerie. 
    Principe 5 : réduire les opérations unitaires grâce à l’innovation technologique et favoriser les procédés sûrs, robustes et contrôlés. 
    Principe 6 : privilégier un produit non dénaturé, biodégradable, sans contaminant et surtout porteur de valeurs : « éco-extrait ».
     

    Lire la suite
    Toutes les actualités
    Evènements
    14
    mars
    4ème Congrès Olfaction & Perspectives
    Lire la suite
    28
    mai
    Forum ISIPCA'nalyse 2019
    Lire la suite
    Tous les événements