From senses to expertise

L’apprentissage jusqu’à 30 ans est possible à ISIPCA

23 mars 2017 Communiqués de presse

Grande école des métiers du parfum, de la cosmétique et des arômes, ISIPCA transmet aux étudiants, français et étrangers, mais aussi aux professionnels du secteur, des savoir-faire d’excellence uniques au monde. 80% des étudiants sont en apprentissage : il est possible d’entrer en apprentissage jusqu’à 30 ans.

Fondée en 1970, l’Institut Supérieur International du Parfum, de la Cosmétique et de l’Aromatique Alimentaire transmet à ses étudiants français et étrangers, des savoir-faire d’excellence uniques au monde. C’est la seule école du secteur à intégrer une filière commerciale et une filière scientifique, de formation initiale (de niveau Bac à Bac+6) et de formation continue, avec des cursus en français, des cursus en anglais, et des summer schools.  L’enseignement de haut niveau d’ISIPCA ouvre la voie à des carrières spécialisées et destine ses étudiants à occuper des postes à responsabilité au sein des secteurs phares de l’industrie du luxe, de la cosmétique, des arômes alimentaires ou de la parfumerie industrielle.

L’apprentissage c’est un contrat de travail signé entre un apprenti étudiant et une entreprise. Ce type de formation repose sur le principe de l’alternance : un temps à l’école, un temps en entreprise. C’est l’opportunité d’étudier tout en travaillant, et donc en développant son expérience professionnelle.

Depuis le début de l’année 2017, l’Ile-de-France a rejoint la liste des sept régions qui expérimente le report de la limite d’âge de l’apprentissage : il passe de 25 ans à 30 ans. En effet, le 22 mars, le décret est paru au journal officiel, JORF n°0069 texte n° 34.

ISIPCA recrute donc des jeunes dans ce cadre.

Depuis sa création par Jean-Jacques Guerlain, ISIPCA forme des professionnels reconnus pour leur engagement, leur précision et leur créativité. Ils contribuent au rayonnement d’une expertise française qui constitue la référence mondiale. Les diplômes ISIPCA sont reconnus par l’Etat.

Contact presse