From senses to expertise

Ambiances parfumées dans le labo

Mercredi 24 septembre 2014 Actualités
labo-analyse-sensorielle-parfum-ambiance-image.jpg

"Balsamique, gourmand, lie de vin, floral, etc" quelle odeur souhaitez-vous dans votre intérieur ?
Une société cliente d'ISIPCA et spécialisée en parfums d'ambiance a souhaité aller plus loin dans la connaissance de ses produits. En choisissant ISIPCA, l'approche sensorielle des produits allait devenir plus précise.
Le département du CRES (Centre de Recherche et d'Etude Scientifique) met alors en place une équipe pour apporter des réponses complètes et orginales. En effet, cette question de la caractérisation qualitative et quantitative de parfums d'ambiance n'avait jusque là pas d'écho dans la littérature scientifique.

Carole Sester (PhD analyse sensorielle) et Chloé Turpin (Master ​analyse sensorielle) choisissent de constituer et d'entraîner un panel QDA (Quantitative Descriptive Analysis). Cette méthode de panels provient du Professeur Rose-Marie Pangborn, sorte de pionnière de la discipline du sensoriel, dès 1960 en Californie.
"Obtenir un panel c'est véritablement transformer un humain consommateur en instrument de mesure" livre ainsi Carole Sester. Et elle ajoute : "dans l'évaluation sensorielle, la machine ne peut véritablement pas remplacer l'humain".

L'entraînement progresse, faisant passer le panel de 34 participants pour une évaluation de 21 parfums à un panel de 9 participants pour 8 parfums. Ce résultat est obtenu avec la méthode dite de tri libre, faisant ressortir des similitudes parmi les parfums d'ambiance fournis au départ.
Les panélistes endurent au final 14 heures d'entraînement et d'évaluation sous forme de Rate All That Apply (RATA), qui seront autant de sommes de données statistiques. Leur nez est soumis à un rythme soutenu, évaluant plusieurs dizaines de matières premières pour les séances d'entraînement à 8 parfums d'ambiance évalués dans différentes conditions pour la fin de parcours du panel.
Les panélistes deviennent de plus en plus performants et apportent alors la caractérisation des parfums, attendue à la fois en qualité et en quantité.

Les données issues du panel sont ensuite analysées au regard des méthodes scientifiques récentes et des règles statistiques avec pour objectif d'obtenir un résultat reproductible.
Au final, les résultats livrés à son client par le CRES apportent une caractérisation des parfums d'ambiance fine et complète. Les descriptifs apportés viennent même expliquer certains succès et flops commerciaux.
Et l'équipe scientifique est fière d'avoir défriché une nouvelle approche d'évaluation pour les parfums d'ambiance, bien plus complète et objective que le traditionnel "j'aime / j'aime pas".

Média

Galerie Media